L’examen du gaz du sang

Le dosage du gaz du sang est un examen qui permet d’évaluer la fonction respiratoire d’un patient. Dans quels cas est-il prescrit ? Quels sont les valeurs normales ? Comment interpréter facilement ses résultats ? Définition, technique, normes …

Définition : qu’est-ce que le dosage des gaz du sang ?

Le dosage des gaz du sang artériels permet d’apprécier la quantité d’oxygène et de gaz carbonique contenue dans le sang artériel ainsi que son équilibre acido-basique (taux d’acidité). Cet examen sert à évaluer l’efficacité des échanges pulmonaires (épuration en gaz carbonique et enrichissement en oxygène). Le maintien d’un taux d’acidité normal est fondamental pour le fonctionnement de tous les organes et en particulier le foie et le cerveau. La régulation est faite de manière instantanée par le poumon. Lorsque tout fonctionne normalement, le poumon et le cœur permettent une adaptation immédiate et continue de l’apport de l’oxygène et de l’élimination du gaz carbonique. L’étude de la concentration de ces gaz permet de déceler de nombreuses pathologies responsables d’une diminution de la capacité d’échanges réalisés entre l’air et le sang au niveau des alvéoles pulmonaires permettant l’apport de l’oxygène et de l’élimination du gaz carbonique.

Gaz du sang artériel.

Le gaz du sang artériel est un prélèvement effectué au niveau d’une artère afin de mesurer certains paramètres comme la pression en O2 et en CO2, le taux de bicarbonates et la saturation en oxygène. L’intérêt de cette analyse sert à déterminer l’origine ou la conséquence de certaines insuffisances respiratoires.

Gaz du sang veineux.

Le gaz du sang veineux suit le même principe que le prélèvement artériel, à l’exception du fait qu’il est réalisé au niveau d’une veine.

Indications du dosage.

Le médecin prescrit une analyse des gaz du sang en cas de :

  • Difficultés respiratoires
  • Asthme
  • Emphysème pulmonaire
  • Essoufflement
  • Lors d’une respiration rapide (hyperventilation).

C’est un examen essentiel pour la surveillance de l’insuffisance respiratoire. L’analyse des gaz du sang permet d’en suivre l’évolution et d’adapter au mieux le traitement.

Techniques.

L’examen sanguin des gaz du sang artériel encore appelé gazométrie artérielle, s’effectue sur une artère. Ce prélèvement se fait généralement dans l’artère radiale. L’examen peut aussi être réalisé en veineux afin de comparer les résultats avec le prélèvement artériel, conformément aux indications données sur votre feuille d’analyse pour l’homme et la femme, les résultats moyens doivent être compris entre :

  • 75 et 100 mm Hg (millimètres de mercure) pour la pO2 (pression partielle d’oxygène).
  • 35 et 45mm Hg pour la pCO2 (pression partielle de gaz carbonique).
  • 7.37 et 7.43 pour le pH (acidité du sang)
  • 95 et 98% pour la SaO2 (saturation en oxygène)
  • 22 et 26 mmol/L pour les bicarbonates (HCO3)
  • 26 et 30 mmol/L pour le CO2 total.

Interprétation des résultats.

L’interprétation des résultats est faite en fonction de la variation conjointe ou non de plusieurs paramètres qui vont permettre de déterminer le type de variation de pH dans le sang (acidose ou alcalose) et la cause (respiratoire ou métabolique).

Effet shunt : c’est quoi ?

L’effet peut apparaître lorsqu’il existe des zones alvéolaires qui n’arrivent plus à faire échanger convenablement l’O2 et le CO2, comme dans certaines pathologies comme les atélectasies ou les œdèmes pulmonaire.

Total Page Visits: 15 - Today Page Visits: 2