Qui sommes nous ?

Statuts – Article 2 – Objet de l’association.
L’association a pour objet :

  • D’assurer la représentation et la gestion d’intérêt commun.
  • Proposer un programme hebdomadaire post-réhabilitation respiratoire.
  • Favoriser les relations entre anciens patients afin de créer des groupes.
  • Faire le lien entre la réhabilitation respiratoire et le retour à domicile pour maintenir une activité physique régulière.

L’Association « BOL D’AIR, RESPIRER » s’adresse aux anciens patients des stages de réhabilitation respiratoire.

Son objectif santé est de promouvoir l’activité physique pour les personnes souffrant
de troubles respiratoires. Elle vise également à développer le réseau social
de ses adhérents !

Nous vous proposons une séance hebdomadaire d’activité physique d’entretien avec un animateur formé (kinésithérapeute ou enseignant d’A.P.A.) : Agathe, Lucie, Véronique, Nicolas, Marine, Flora ou Florie et d’autres ; une séance hebdomadaire de relaxation animée par Marie-Françoise ou Violaine.

Une marche hebdomadaire (le mardi après-midi) en extérieur est également organisée par les adhérents.

Et enfin, une heure hebdomadaire de balnéothérapie le jeudi.

L’association vous propose de maintenir vos acquis dans une ambiance conviviale où vous pourrez rencontrer et dialoguer avec des personnes rencontrant
les mêmes problématiques que vous.

Une permanence est tenue au « Carré des Services Publics » 15, rue d’Arras à Saint-Herblain, le deuxième et quatrième jeudi de chaque mois.

Nous avons une seule obligation pour faire parti de notre association Bol d’Air, Respirer : « AVOIR FAIT UN STAGE DE REEDUCATION RESPIRATOIRE » (BPCO, emphysème, fibrose, cancer du poumon…)
Nous ne demandons rien d’autre, nous n’avons pas à connaître la maladie, la vie de la personne elle nous en parlera peut être plus tard quand elle aura retrouvé la confiance en elle et le désir de se confier à une autre personne. Nous ne sommes pas des professionnels, seulement des adhérents. Nous n’avons pas à entrer dans son intimité de vie.
Nous avons l’humilité de reconnaître que nous avons trouvé notre solution mais que ce n’est pas LA solution. Nous avons trouvé une association, pour d’autres se sera un cabinet de kinésithérapeute, pour d’autres l’activité à domicile et autres… Chacun doit trouver SA solution.

Total Page Visits: 161 - Today Page Visits: 3