Relaxation… Respiration

La respiration profonde est la plus importante technique de relaxation anti-stress. L’exercice ne consiste pas à respirer plus,  contrairement à ce que l’on croit, mais au contraire à calmer notre respiration pour agir sur nos fonctions physiologiques, détendre nos tensions et apaiser nos émotions pour un calme instantané et durable.

La respiration, fonction sur laquelle nous pouvons agir

Nous pouvons tenir 40 jours sans manger et 3 jours sans boire, mais seulement 3 minutes sans respirer ! La respiration est essentielle pour vivre, avant même de boire et de manger. C’est notre première source d’énergie.

De toutes nos fonctions physiologiques (rythme cardiaque, tension artérielle, circulation, digestion), c’est la seule sur laquelle nous pouvons agir et qui agit ensuite sur les autres.

Quels exercices de respiration pour la relaxation ?

Sous l’effet du stress, la respiration devient rapide et superficielle. Nous oublions de respirer, puis nous respirons trop. Voici un exercice de respiration abdominale qui va vous permettre, par une relaxation guidée, à atteindre une respiration lente et profonde synonyme de calme.

Entraînez-vous quotidiennement, au moins 2 fois par jour jusqu’à ce que la respiration abdominale devienne un réflexe ! Cela vous prendra alors seulement 2 minutes.

En position assise ou allongée. Fermez les yeux et observez votre respiration.

Posez vos mains bien à plat sur le ventre et inspirez en laissant l’abdomen se gonfler.

 Rentrez le ventre en expirant. Sentez et vérifiez avec vos mains que vous respirez           correctement.

 Portez maintenant votre attention sur l’air qui entre et qui sort de vos poumons : ressentez            l’air frais entrer dans votre gorge, descendre jusqu’au fond des poumons, puis ressortir, un peu    plus chaud.

 Tout en continuant à respirer profondément, répétez mentalement « je suis détendu(e), je suis   relâché(e), je me calme ».

 Pratiquez ainsi quelques minutes, en sentant effectivement que vous êtes de plus en plus           détendu(e).

Après quelques minutes rouvrez les yeux et étirez-vous.

La respiration abdominale est la respiration naturelle des bébés. C’est aussi celle que nous adoptons naturellement pour rire, bailler et dormir.

Comment la respiration agit sur nos tensions ?

Toute tension, comme par exemple la tension musculaire, augmente notre besoin en oxygène et nous conduit à trop respirer. Plus nos tensions musculaires sont importantes plus notre débit respiratoire augmentera et vice-versa. C’est ce qu’on appelle le réflexe d’ « hyperventilation », qui agit en un vrai cercle vicieux. Au contraire, le réflexe d’ « hypoventilation » consiste en un rythme respiratoire lent et profond, régulier ce qui permet un relâchement de nos tensions et un ralentissement général de nos fonctions physiologiques. Bonne nouvelle, ce réflexe peut s’entraîner !

Comment la relaxation agit sur nos émotions ?

Notre respiration est aussi directement liée à nos émotions. Une fréquence respiratoire rapide est provoquée par un état de stress ou d’anxiété et prolonge encore cette émotion. En abaissant notre fréquence respiratoire, nous abaissons aussi notre stress.

Total Page Visits: 96 - Today Page Visits: 1