Deux fondateurs

Dr. Anne VINCENT : « Je connais une kinésithérapeute qui est prête à s’invertir dans la création d’une association pour des personnes souffrant de troubles respiratoires… » Je rencontre Agathe dans les jours qui suivent, au mois de septembre, octobre 2014. Un mois après, « Bol d’Air, Respirer ! » commence à naître dans notre esprit. Le 10 janvier 2015, l’association apparaît au Journal Officiel, pour la création de l’association le 31 décembre 2014.

« Bol d’Air, Respirer » est une association crée le 31 décembre 2014, avec un début d’activité le 17 avril 2015, dont l’objectif santé est de promouvoir l’activité physique pour les personnes souffrant de troubles respiratoires (pathologies chroniques : BPCO, emphysèmes, fibroses, insuffisance respiratoire sévère, etc.). Ces personnes ont entre 25 et 85 ans, elle vise également à développer le réseau social de ces personnes afin de les sortir de leur isolement. Tous les milieux sociaux sont visés, sachant que beaucoup de ces personnes se trouvent en arrêt de travail pour maladie, en invalidité ou à la retraite et sont, sur le plan social très isolés. Ces personnes ne peuvent pas suivre des activités physiques « pour tous ». L’activité physique est un traitement à part entière dans les pathologies respiratoires. Elles permettent de diminuer le nombre d’exacerbations, de développer la capacité musculaire et donc d’améliorer la santé et la qualité de vie des personnes.

Agathe PETEL

Les activités physiques hebdomadaires proposées :

  • La marche, la relaxation, la balnéothérapie, l’endurance.
  • Au niveau social, une permanence est ouverte les 2ème et 4ème jeudis de chaque mois.
  • Un repas annuel est organisé chaque année, ainsi que deux marches extérieures à Nantes et son agglomération. (Ex. : La Bernerie-en-Retz – les Moutiers, Préfailles – La Pointe St Gildas).

Nous savons très bien que l’on ne guérit pas d’une maladie respiratoire. Mais les professionnels de la santé nous disent que l’activité physique d’endurance peut ralentir la progression de la maladie… Et si ce n’est que deux ou trois mois, pour quelques uns, c’est toujours deux ou trois mois de vie…

Dr. Anne VINCENT,
Pneumologue référent de l’association « Bol d’Air, Respirer »
Total Page Visits: 54 - Today Page Visits: 1